Le pont de Langabou aurait cédé, coupant le Togo en deux

Publié le par Gerry

Le pont de Langabou (cliquez ici pour localiser sur une carte) se serait finalement effondré. Un ami qui est arrivé de Kara mercredi dernier me faisait savoir qu'il avait dû attendre douze heure, pour trouver finalement une brèche pour passer. Togoforum.com qui relaye l'information ce matin confirme donc la rumeur qui courait déja.
C'est un nouveau coup dur pour notre pays. Il serait sans aucun doute irresponsable de faire des reproches aux autorités, qui ne sont certes pas à l'origine des innondations, même si à mon sens, comme le dit si bien le rédacteur de cet article sur togoforum, depuis l'année dernière, après la rupture du pont d'Amakpapé, une inspection générale de toutes les structures de franchissement aurait dû être menée, pour renforcer celles (surtout sur la nationale) présentant des niveau de résistance critique. Il et plus facile de renforcer que de construire.
Bref, si ça se trouve, tout ça a été fait, mais faute d'argent, aucune initiative n'a été prise en ce sens.
Nous sommes de plus en plus dans la m..., non, on va dire fange. C'est plus courtois.
Puissions nous bénéficier de la clémence divine.

Publié dans Info togolaises

Commenter cet article

Passassim ATADE NANGUIT 23/09/2009 17:47


Gerry, je confime bien cela. Le 10 septembre 2009, j'ai quitté Lomé à 8h pour arriver à 23h à Sokodé , me rendant à l'irréductible village que tu connais pour ensevelir un très viel homme. Le
retour le 12 a été également difficile... Difficile ce pays. J'ai les photos


Yazid B. 16/09/2009 17:16





Ah mon Ami Gerry, je suis content de constater que contrairement à d'autres, ton retour au Togo n a pas induit une altération de ton sens critique et surtout ta lucidité à analyser froidement le cas togolais. Je viens juste de découvrir ton blog moi qui désespérais de trouver un lieu sur la toile où l'actualité togolaise est disséquée de manière aussi pertinente. Sur le pont de Langabou, cela ne m'étonne guère. Il faut être un ministre togolais pour débiter que les ponts sont éternels et ne pas mettre en œuvre un plan de rénovation totale de toutes les structures à travers le pays. Même, le simple technicien supérieur d'un pays périphérique serait à même d’imprimer cela. Mais bon, au Togo, cela n'est pas grave, on aime improviser, trouver des raccourcis aussi élémentaires que je ne serai pas étonné qu'on construise bientôt des ponts en bambous dans ce putain de pays. Au Togo, on cultive, on récompense et on fait l'apologie de la MEDIOCRITE. Je ne sais pas comment tu fais pour vivre dans ce merdier mais Chapeau mon ami pour ton courage et surtout ta lucidité. Tu me verras plus souvent sur ton blog !! A Plus Enfoiré.

K.A. 14/09/2009 20:38

Purée...