Blog blog blog

Publié le par Gerry

En début de semaine, j'ai renoué avec mon blog en y publiant un long billet (16 000 mots) où je faisais une analyse de l'affaire Dieudonné en France. Cette réflexion portait sur le regard que pouvait avoir une Africain( un Togolais par conséquent) sur une crise qui secoue depuis bientôt deux semaines les fondements même de la société française, puisque le conseil d'Etat, dans l'une de ces décisions, a dit que les propos de Dieudonné menaçaient la cohésion nationale. 
Cet article a été, comme certaines de mes publications, repris par le journal Focus infos. 
Il semble après coup que certains passages de ce très long article aient heurté plusieurs personnes, dont des amis de longue date. Je voudrais ici présenter mes excuses à toutes ces personnes. J'ai depuis longtemps été le chantre du devoir de mémoire, et il ne serait pas dans mon intention ni de méconnaître les horreurs du passé subies par des peuples entier du fait de leur race ou de leur religion, ni de donner corps à une théorie du complot que j'ai justement tenté (peut être maladroitement) de démonter en expliquant comment l'humoriste était aussi un acteur du système qu'il prétend combattre (l'argent).
Comme je l'indiquais en introduction de cet article, blogueur et politicien ne font pas bon ménage. Je l'aurai appris à mes dépends. Encore une fois, désolé. 
Gerry Taama

Commenter cet article