ReDeMaRe, microfinance, ONG ou arnaque?

Publié le par Gerry

http://img.over-blog.com/291x237/1/72/38/32//N0490-copie-1.jpg

Je me penche particulièrement sur Redemare, une sorte de mutuelle justement parce que, eh bien, ça commence par me tenter quand même, leur chose là. 

De quoi s'agit-il? D'abord de ma distance avec les organismes de micro-finance. Non pas pas qu'elles soient mauvaises en soit, mais c'est que personnellement, j'en garde un mauvais souvenir. Un jour, parce que je voulais garder la possibilité de faire un micro crédit si le besoin se créait, je suis allé déposer des sous à IDH Agoè. ça fait maintenant presqu'une année qu'ils sont fermés. Aucune explication. A Lomé, IDH en tant que microfinance a fermé porte, mais continue à exercer à l'intérieur du pays. Je ne sais pas si je suis le seul à me faire avoir, mais mes sous ne m'ont jamais été remboursés, et aussi curieux que cela paraisse, le scandale n'est jamais sorti.

Bref, après une telle aventure, on garde bien entendu des ces institutions une mauvaise image. Ceci était le cas jusqu'à ce que l'un de mes employés ne vienne me parler de Redemare. Voila l'équation. Tu dépose 50 000 f en fonds perdu, ensuite, tu cotises la somme que tu veux, et tu as un revenu mensuel, qui en argent plafonne à 75 000F. Donc, je résume, pour avoir 75 000f/ advitaem eternam, tu fais une mise de 50 000f+ 420 000F. soit, un  bénéfice annuel de (j'espère que je ne raconte pas de bêtises) 1971% (900000F). Si tu veux faire une mise plus grande, tu l'as en biens ou services (crédit téléphonique, carburant, vivres, loyer). C'est vraiment trop beau pour être vrai. Et pourtant, tous ceux qui y sont me jurent que ça marche. Et comme je ne suis pas homme à passer à coté d'une affaire qui va sans doute se casser la gueule sous peu, je crois que je vais faire une mise. Au moins, je pourrai aussi dire, 

"- Moi aussi, le Madof togolais m'a eu.

Bon, pour finir, le sujet "redemare" a déja été bien développé sur l'excellent blog afrobusiness de mon ami wahab, et vous pourrez découvrir aussi sur ce lien, les inquiétudes de l'Association togolaise des consommateurs qui a demandé au gouvernement un éclairage sur le fonctionnement de cette institution.

Allez, j'y vais. Si vous connaissez un gars de IDH, dites-lui qu'il me tienne au courant de la prochaine ouverture de leur agence à Agoè.

Publié dans Actualité africaine

Commenter cet article

makhtar 05/07/2010 19:26



Bonjour Taama,


je ne connais pas personnellement cette entrprise mais a votre place je n'y mettrai pas un seul sou: ca sent l'arnaque et cela ne devrait faire venir que des gens cupides (excuser le terme).je
m'explique:comme toutes les trucs de ce genre c est un chateau et cela va s'ecrouler un jour ou l'autre comme toutes les actions commerciales pyramidales: les premieres personnes en beneficieront
surement et feront la promotion dans leur entourage mais ce qu ils ignorent c est que le benefice qu ils touchent provient tout simplement des nouveaux cotisants, jusqu a ce que le chateau
s'ecroule car ayant atteint sa limite.


Le procede etant le meme,les gens trouveront toujours un moyen pour changer le processus mais l idée reste la meme.Ici au Senegal c'etait apparu il ya de cela 10 ans comme une tontine ou tu
cotises une certaine mise et qu a chaque fois qu il y ade nouveaux venus tu changes de position dans la liste jusqu a atteindre un certain niveau et nesuite tu touches la cagnaotte; ensuite quand
cela s est ecroule il l'ont enrobe d 'une couche commerciale: tu achetes un certain nombre de produits que tu rvends a dautres revendeurs qui se chargent de les vendre au detail...ensuite a
chaque nouvelle commande de tes abciens clients, tu touches un bonus... et patati patata....


Bref je continue continue toujours de poser une question lorsqu on me presente ces types de produits: d'ou vient l argent que je suis censé y gagner?