Précampagne et stratégie de communication

Publié le par Gerry

elections.jpgMême si quand je sors dans la ville, c'est pour courir derrière les affaires et gagner pitance, il n'en reste pas moins que je suis d'un oeil surpris le déroulement de la précampagne au Togo.
D'abord, sur le terrain.
Sur le terrain, le RPT, non, en fait, le Président et ses associations, sont partout. Il faut croire que les stratèges font un travail remarquable. Toutes les actions gouvernementales sont systématiquement récupérées, même si je remarque une nuance ces dernières semaines. Les réalisations de genie civil ne sont plus mises sur le compte de dons personnels du chef de l'Etat (contrairement au mois de septembre octobre) mais la récupération est parfois sous-jacente. On ne dit pas, on sous-entend. Même si cela manque de fair-play, c'est de bonne guerre, en politique. Aux autres partis de dénoncer par une contre-publicité. Donc je disais, récupération d'actions gouvernementales, mais aussi, vrai travail de terrain. Les régions acquises au pouvoir sont délaissées, et il y a un vrai matraquage des zones hostiles. Les associations font un travail de sape, qui peut inverser la tendance dans certaines localités. il ne faut pas oublier qu'en référence aux résultas des législatives où le RPT a eu 32% de l'électorat, l'UFC 30 et le car 6%, le RPT peut rallier les indécis par un gros travail de terrain, ce qu'il fait en ce moment.
Pendant ce temps, sur le terrain, l'opposition a de la peine à se faire de la visibilité. C'est vrai que les moyens déployés ne sont pas le mêmes, mais tout le monde savait que les présidentielles seront en 2010. donc il il y a forcement eu une préparation en amont. L'UFC a fait une tournée dans les plateaux. L'accueil, d'après ce que j'ai lu a été chaleureux, mais quatre jours, c'est peu. Et puis, je ne saisis toujours pas l'actualité du mot "ablodé" dans le discours des leaders de ce parti. Ablodé, c'est l'indépendance, dans le scheme politique togolais, mais plus encore, pour les populations de septentrion, et certaines même du sud, Ablodé, c'est les Ablodés sodja, de tristes réputations durant les années 61-62. Je me souviens que tout petit, pour moi qui suis originaire du nord, quand un enfant faisait le vilain, on le ménaçait de lui envoyer les Ablodés sodja. Donc, forte connotation négative pour ce mot dans un contexte d'indépendance acquise. Quand je lis sur le site de Gil, un article où il dit à un de ses militants dans les plateaux: "tu es un vrai fils d'Ablodé", c'est un peu déplacé à mon avis. Je me demande s'il dirait la même chose à un bassar à Bassar. Passons.
Donc, 4 jours dans les plateaux, et c'est tout. On a malheureusement l'impression que toute l'activité politique est liée à la personne du leader. Dans une interview donnée par un député UCF, celui-ci reconnait que dans certaines localités, c'est l'annonce de la présence de Gil qui a fait sortir les foules. On a dans ce cas plus à faire à des curieux qu'autre choses. Les militants (ah, ces militants qui ont fait tant de bien au RPT par le passé, et qui sont sous-employés en ce moment) devraient normalement pouvoir organiser des activités du parti, hors circuit de sensibilisation des leaders du parti.
Aussi curieusement que cela puisse paraitre, l'OBUTs de Kodjo est aux abonnés absents ces derniers jours. Certes, sur le site (j'y reviendrai) on parle d'une tournée dans le grand nord, mais en dehors de la présentation de voeux pour 2010, rien.
Le père Yamgnane quant à lui, a plus baroudé en Europe qu'au togo. Il a prévu des meetind à bassar et à kara, mais pour le moment, j'ai très peu d'élements sur le sujet.
Le CAR est aux abonnés absents. Je me demande bien ce qui s'y passe. Peut être que je ne suis pas au courant.

Comment les Etat-majors orchestrent la campagne sur internet?
La palme d'or revient au RPT. Le parti a finalement mis à jour son site internet, et malgré l'absence d'un fil RSS, et une interface un peu austère, les informations sont actualisées. A ce site, il faudra ajouter le site république of togo, qui ces derniers jours s'amuse à changer d'interface tous les jours. Véritable site professionnel (des indiscretions disent que son entretien nous revient très cher), le site relaye à merveille, les activités du gouvernement, avec souvent un parti pris à peine voilé. Par ailleurs, le site de la présidence, dithyrambique à souhait, rend compte (mais à compte goutte), de l'activité du président. A ce site vient s'ajouter toute une pléiade, comme celui de Forum togo, faureprésident2010 ou fauretv. Certains de ces sites sont le fait d'amateurs (et c'en est piteux), mais cela a l'aventage d'être dynamique. Il y a une vrai offensive sur le net, contrairement à ce que je déplorais il y a quelques mois.
Il ne faut pas oublier le profil de faure sur facebook, qui a déja dépassé les 5000 amis, et sa page, qui totalise en ce moment plus de 1200 fans.
Du coté de l'opposition, si l'on considère que les sites comme icilomé, togoforum et autres togosites font désormais preuve d'une neutralité exemplaire, l'opposition se doit donc de compter sur ses propres moyens pour assurer sa communication. Pour l'UFC, c'est avant tout son site ufctogo.com. le site, réalisé depuis une dizaine d'années n'a pas fait peau neuve. Pas de fil rss, pas de possibilité de faire des commentaires suite aux articles. L'interface est austère.
Le site n'a pas de page sur facebook, pour la gestion de ses publications. Mais bon, il est à l'image du site du rpt. Gilchrist Olympio a son propre site, gilolympio.com. Lui aussi est du même acabit que celui de l'ufc, aucune trace de web 2. Mais que diable font les jeunes de ce parti? Sont-ils oui ou non associés à ces projets qui sont plutôt de notre génération. Gil a une page facebook, qui ne totalise que 611 suporters. Je croyais que la diaspora supportait l'UFC à fond. Franchement, y a-t-il une équipe de communication derrière? Gil a aussi un profil twitter, hi5, dailymotion et titiquanti. Mais rien à se mettre sous la dent sur ces pages.
Koffi Yamgnane au départ était celui qui était plus entreprenant sur le web, mais son site, yamgnane2010, réalisé avec spip, manque d'ergonomie et de facilité de navigation. Le site ressemble à s'y méprendre à celui du RPT. et les mises à jours de ces derniers jours laissent vraiment à désirer. Par exemple, aucune trace des récentes activité du candita à Bassar et à kara. Par contre, le candidat a une vrai présence sur les site communautaires: facebook (mais il avait déja plus de 3000 amis avant de se présenter sur la scène togolaise) et twitter où il s'exprime beaucoup. Je crois qu'il utilise son pda avec le Edge togolais. Par contre, on n'a pas non plus l'impression qu'une équipe de communiquant le suit. Les photos, quand elle paraissent sur le site ou sur facebook, sont le fait d'amateurs. ça manque de profesionnalisme, tout ça. il posède en outre une page, d'environ 200 supporter, créee dès que le nombre limitatif de 5000 amis a été atteint sur facebook.
Kodjo possède un excellent site: obuts.org. Je trouve l'idée d'avoir un balon de foot comme emblème n'est pas très réfléchi. mais bon, c'est mon problème. Alors que le site nous avait habitué à des vidéo pour ses activités, il est retombé dans ce que je reproche aux autres sites. Pas de photo professionnelle, avec angle de prise de vue pour faire parler plus la photo que les mots. Quel dommage. Kodjo a un profil facebook avec 996 amis (donc moins que moi, ce n'est pas normal) et une page avec +700 suporter. Mieux que yamgnane et koffi.
Pour le Car, circulez, il n'y a rien à voir. pas de sites, pas de profil ni page facebook. Ce parti nous réserve bien de surprises.
Allez, bonne année chez vous.

Publié dans Info togolaises

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Gerry 05/01/2010 09:10


toi aussi, comment veux-tu me chercher des problèmes de ce genre? s'ils n'ont pas de services de communication, c'est leur problèmes. lol. Laisse moi en dehors de tout ça.


Kakou 05/01/2010 00:12


Sérieusement tu devrais penser a créer un journal si ce n'est pas encore fait.J'adore la manière dont tu analyses tjrs les sujets et ton impartialité .Ceci permait à la plupart de la majorité
silencieuse de juger par eux même.Mais il est très inconçevable que nos politiciens n'aient pas de service de communication.Ils sont cons ou quoi?Ils attendent quoi pour acquérir tes
services.


Wilfried AKAKPO 02/01/2010 20:51


Tres bel article. Une analyse qui amène à se demander si les partis politiques togolais disposent réelement d'un service de communication. Nous sommes au 21eme siècle mais j'ai comme l'impression
que nos leaders politiques viennent du siècle précedent. C'est vraiment triste. En tt cas merci pour cette analyse et bcp de courage