Parfois, on aimerait bien que ça arrive aux autres ...pour changer

Publié le par Gerry

http://www.presidencetogo.com/images/stories/dossiers/miniatures/mini_montgolifire.jpgLe CPDC, entendons cadre permanent de Dialogue et de concertation, à l'origine de sa création, m'avait paru une excellente intitiative, pour garder le contact entre tous les partenaires de notre existence politique et sociale. Je crois que j'en ai parlé d'ailleurs. Par contre, les qualités d'organisateurs de ce groupe de sages,  puis qu'ils sont charger de conduire les manifestations du cinquentenaire de l'indépendance, me paraissent, au fur et à mesure que la date fatidique approche, un tout petit peu douteux.

Je n'en veux pour preuve que cette idée, assez particulière, de transporter la flamme par mongolfère à travers tout le pays. Nonobstant le fait que la facture, selon des babillages que j'ai glané chez un Zémidjan ce matin, s'élèverait à 500 briques, (c'est exagéré, non?, enfin bref) c'est surtout le mode de déplacement de cette flamme qui est curieuse. Ainsi donc, la flamme va voguer en ballon, au-dessus du pays, avec cinq escales dans les villes principales, pour célébrer l'unité nationale, alors que cette flamme, (ah! que d'occasions manquées) aurait pu faire le tour du Togo, du nord au sud, d'Est en ouest, parcourant tous les villages, les hameaux, suivant un itinéraire munitieusement préparé, porté au bras par les jeunes hommes et jeunes femmes de ce pays, qui n'ont guerre connu d'Ablodé, de guerres de partis, encore moins du parti unique. Tous ces jeunes qui aujourd'hui ont près de 20 ans et qui rèvent Togo. Telle la flamme olympique, ce féal aurait conquis les coeurs, apaissés les tourments, et suscité une immense ferveur polulaire, chaque village s'organisant pour accopagner la flamme, au pas de course. Que d'occasions ratées.

Ce soir, en rentrant de la ville, j'ai vu qu'on installait les grandes affiches du jubilé avec les portraits des anciens présidents (tiens, c'est assez mal fait d'ailleurs, faudra que je prenne une photo). Nous sommes à moins d'une semaine du 27 avril.

Alors là, je me dis que les coui....de ce genre, au lieu de nous tomber dessus tout le temps, feraient mieux d'arriver parfois au autres, pour nous laisser retrouver notre universalité....toute humaine. lol, comme on le dit sur facebook.

Publié dans Coups de gueule

Commenter cet article