Je vous dirai dès que j'y comprendrai quelque chose

Publié le par Gerry

http://www.togocity.com/IMG/election_201010.jpg Hier, un ami m'a demandé, par facebook, ce que je pensais de ces élections. Je lui ai répondu que je croyais qu'elles avaient été transparentes. Il m'a demandé si j'avais des preuves. Je lui ai répondu que jusqu'à ce jour, je n'en avais encore aucune me faisant croire qu'elles ne l'avaient pas été. J'ai eu à lire les quatre recours posés par l'opposition. Il est reproché au candidat Faure presque exactement les mêmes réserves que celles formulées par l'Union Européenne. Sauf que cette dernière, même en pointant ces irrégulatirés, s'est bien gardé de se prononcer sur la validité du scrutin. Ce rapport va même jusqu'à "justifier" les mauvais résultats des candidats de l'opposition par des raisons que vous trouvez si vous mettez la main sur ce texte.
Pour un pays ayant déja été suspendu par la même communauté internationale, enfin, l'union européenne pour déficit démocratique, la teneur de ce rapport a valeur d'onction, car les avis sur le élections présidentielles précédentes ont rarement été autant nuancés. Si on enlève le verni diplomatique de cette déclaration, on devrait lire (je me trompe peut être)
- Pour le Togo, il faut encore des efforts pour la démocratie pleine, mais pour ce scrutin, ça va. C'est assez proche du choix de la majorité du peuple.
C'est pourtant dès cet instant que je ne comprends plus rien, car depuis une semaine, si je me fie à ce qu frappe à mes oreilles, et venant de notre opposition, le Togo serait un petit pays contre lequel le monde entier se serait ligué. L'union Africaine, l'Union Européenne, les USA, et même tonton Gil (là, c'est nouveau) serait contre l'émancipation du peuple togolais, qui aurait pourtant choisi à 80% le candidat Fabre, mais la cabale planétaire serait ainsi opposée à sa prise de pouvoir.
La proclamation des résultats définitifs hier, et son cortège de félicitations, rend cette fois congrue et extrèmement don quichotesque la persistance de la contestation, sans base juridique, avec la simple conviction de victoire.
Donc, samedi prochain, alors que toute la communauté internationale (qui nous a saqué des années durant) a félicité la nation togolaise pour l'organisation de ce srutin, il y aura encore une marche de l'opposition. Et le RPT, qui fait désormais preuve d'un cynisme, (et il faut le dire, pragmatisme) qu'on le lui connaissait pas, va certainement répondre du tac au tac, en faisant sortir le double de la mobilisation de l'opposition. A cette allure, je crois que dans deux ou trois semaines, le mouvement s'essouflera, de toutes les façons. On aurait perdu de l'énergie pour rien, creusé encore des plaies pour du vent.
Ah! si seulement ce pays pouvait avoir des hommes politiques, doublés d'hommes d'Etats. Déja, nous serions repartis sur les chantiers pour le construire, ce petit bout de terre.
Mais allez, rassurez-vous. Pour le moment, je comprends pas grand chose puisqu'on en est encore à parler de constitution de gouvernement de l'opposition victorieuse à ce scrutin, mais dès que j'ai le mot de la fin, pour sûr que je vous en toucherai.
Tiens, un dernier détail que j'ai oublié. S'il y a bien quelqu'un qui doit être bien perdu dans cette bérézina, c'est bien le père Yamgnane. Ce que j'aimerais bien savoir ce qu'il pense de tout ça, dans la solitude de sa conscience.
C'est promi. Je vous dis dès que je sais.

Publié dans Info togolaises

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article