Ils nous emmerdent.

Publié le par Gerry

http://ricardoblog.fr/wp-content/uploads/2007/07/morice_enerve.jpg

Je quittais le bureau, et à la lecture des dernières infos sur le net, je n'ai pas pu m'empêcher de jeter hativement ces notes sur mon blog.

Ils nous emmerdent, nos députés, tous, les uns comme les autres. Je n'ai pas l'habitude d'être aussi cru, mais là, je suis vraiment furieux.

Le mois dernier, enfin, en ce début du mois, la baguette de pain  a été augmentée de 25%. C'est passé comme une lettre à la poste. Des milliers de gens sont encore sinistrés, éplorés et envahis par les eaux. Je ne parle pas des autres maux qui gangrennent ce pays. Et eux, quand on entend parler d'eux, c'est pour une misérable affaire de formation d'un groupe parlementaire, ou d'opposition à sa formation. Enfin, bref.

Diable, pourquoi on ne les laisse donc pas former ce groupe. Cela changerait quoi? Que vont-ils faire à 20, qu'il n'ont réussi à faire à 27. Même si pour une question d'éthique politicienne, on ne devrait pas faire rentrer ainsi, un parti qui n'existait même pas aux dernières législatives, allez, qu'ils y aillent donc. Je ne comprendrai jamais certains caciques du régime. On a l'impression qu'il faut absolument s'opposer, à l'opposition. Parfois pour du rififi comme maintenant.

Ensuite, on a l'impression que l'oppostion togolaise se nourrit de crises. Là où il y en a pas, elle va les chercher. C'est comme pour le récipissé. On pouvait faire une demande avec seulement 30 personnes, (pragmatisme), ils ont en présenté 600. Aujourd'hui, au parlement, ils peuvent créer un groupe parlementaire avec un nom bidon (groupe de la renovation, du changement, de l'alliance, de Ignace le vénérable) cela ne posera pas de problèmes, mais ils veulent faire rentrer l'ANC, ça crée des problèmes, et le parlement, au lieu de se pencher sur la loi de programmation budgétaire, s'amuse aux évalas. Triste sort pour ce pays.

Et je crois qu'un président de l'assemblée nationale, second homme fort du pays, devrait faire preuve d'une rigueur que malheureusement le notre a décidé de mettre au placard ces derniers temps. Après la triste sortie sur les violence de 2005, le voila qui donne l'impression que nous n'avions pas assez de problèmes que cela, ceci à notre parlement. On dirait qu'on joue la comédie. Au dépend de milliers de gens qui meurent, et qui souffrent dans leur chair.

Et pour Finir, Fabre aurait donc rejoint le parlement. Triste fin que celle là.

Fin de ma pause.

Au lit, avec un goût amer à la bouche.

Publié dans Coups de gueule

Commenter cet article

Katch 26/11/2010 20:52



Est ce qu'enfin un jour notre pays le Togo sortira-t-il de cette crise de "politicatrds" sans pour autant emmerder le peuple? Nous sommes fatigués tout le temps d'entendre des conneries au pays
et surtout ces derniers temps à l'assemblée nationale. Qu'est ce que Fabre et consort aussi bien que les loubards du parti etat ont à perturber notre sommeil et notre tranquilité quand nous nous
mettons au lit même le ventre affamé? Groupe parlementaire ou pas,  députés de l'ANC au parlement ou pas, le peuple a faim et veut manger.....C'est la preuve vivante que ce n'est que de
l'argent qui interesse ces gards soit disant représentant du peuple. on en a au cou................



Tadegnon 23/11/2010 11:53



Je suis triste...parce que  mon pays va mal ... très mal... je partage ton analyse de la "siation"...au lieu de penser au développement du pays, aux problèmes de la population, ils sont là à
créer des crises, à s'attarder sur de ptites choses. 



tony 19/11/2010 18:13



gerry, il ne faut pas banaliser certaines situations. Ce président Abbas Bonfoh du parlement est un gros con et donne une très mauvaise image du pays.