Haïti, pourquoi je n'en parle pas.

Publié le par Gerry

J'ai pourtant essayé. Des vers pour pleurer mon émoi. Mais je les ai trouvés légers. J'ai écrit un billet ensuite. Mais le drame est si grand. Que vallent des notes jetées par claviers sur un blog.
Pour finir, j'ai eu un geste insensé. J'ai fait mon paquetage, et je me suis dit que je devrais y aller. C'est idiot, je sais. Je m'en suis rendu compte au moment où je voulais en parler à ma femme.
Voila, c'est mon impuissance qui m'impose le silence.
Non, je n'en parlerai pas. Par respect, tout simplement.
Un seul espoir. Que sur les cendre de tant de souffrance, naisse une nouvelle Haïti. Fière et digne. Pour ceux qui ne sont plus.
Non. Je me le suis promis. Je ne parlerai pas.

Publié dans Coups de coeurs

Commenter cet article

Obambé GAKOSSO 31/01/2010 14:23


G.T.,
Dans une certainemesure, c'est pourtant ce que tu viens de faire
Ata manière
A ta façon

O.G.