Faure doit partir

Publié le par Gerry

Il n'y a plus de doute possible. Faure doit partir pour que le Togo retrouve un semblant de cohérence. Ce qui est irritant dans notre pays, ce n'est ni l'emprisonnement de Kpatcha, Bodjona ou Agba Bertin. Non, il y a des milliers de Togolais qui sont ainsi traités chaque jour dans l'indifférence totale. Ce qui est abject, et nous humilie en tant que Togolais, c'est l'utilisation de la force de la loi, comme instrument d'asservissement et de règlement de compte. Nous avons atteint un seuil de ridicule intolérable. Voici donc un monsieur, Emirati de naissance, qui vient recolter à la banque centrale togolaise (qui n'existe pas) un magot appartenant à un ancien président.... ivoirien. On ne trouve aucune trace d'un quelconque passage en RCI dans le dossier, aucun ivoirien n'est du voyage. C'est l'histoire d'un joueur de loto qui fait une grosse mise, et qui se plaint de n'avoir pas gagné le gros lot. Entre nous, si cette affaire avait été vraie, comment aurait-il justifié le fait de faire main basse sur la fortune d'un ancien président, alors que ce dernier a des héritiers, qu'il n'aurait jamais consulté. Dire que notre justice fait du zèle aujourd'hui pour protéger un escroc pose un problème d'éthique insurmontable. Quel est ce peuple qui vent son âme pour son ventre, ou pour la douce et sécurisante impression de ne pas être concerné. Tout ce temps est révolu. Nous sommes tous des prisonniers en puissance. Et plus vous vous approchez du pouvoir, plus sous suscité adhésion, et plus vous avez des chances de finir dans nos geôles. Notre pays est tombé, sur ce registre, plus bas qu'à l'époque d'Eyadema. Et c'est en cela, en plus de la paupérisation de notre peuple, que Faure devrait partir. Pour les politiciens comme nous, c'est en 2015. Mais en attendant, nous devons tout mettre en oeuvre pour que le peuple sache le type de régime qui le dirige. Seul le peuple peut prendre les politiciens de court. J'ai peur pour mon pays. Que Dieu nous garde.

Publié dans Coups de gueule

Commenter cet article