Facebook, c'est du sérieux

Publié le par Gerry

Lorsque je regarde la désinvolture avec laquelle certaines personnes créent des pages pour nos autorités, et s'en amusent, le buzz crée par le petite déclaration de Sarkozy sur son profil facebook devraient inciter certains à y refléchir par deux fois avant de se décider d'exister sur internet.
En effet, pour avoir écrit:

Souvenirs de la chute du Mur de Berlin, le 9 novembre 1989.
J’étais alors secrétaire général adjoint du RPR. Le 9 novembre au matin, nous nous intéressons aux informations qui arrivent de Berlin, et semblent annoncer du changement dans la capitale divisée de l’Allemagne. Nous décidons de quitter Paris avec Alain Juppé ...pour participer à l’événement qui se profile. Arrivés à Berlin ouest, nous filons vers la porte de Brandebourg où une foule enthousiaste s’est déjà amassée à l’annonce de l’ouverture probable du mur. Là, par le plus grand des hasards, nous croisons un jeune élu français que nous connaissions, à l’époque spécialiste des questions de défense : François Fillon. Nous filons ensuite vers Check Point Charlie pour passer du côté est de la ville, et enfin confronter ce mur dans lequel nous avons pu donner quelques coups de pioche. Autour de nous, des familles se rassemblaient pour abattre le béton. Certaines venaient nous parler pour nous expliquer leurs sentiments, leurs ambitions nouvelles, et partager leurs émotions après des décennies de séparation. La nuit s’est poursuivie dans l’enthousiasme général : les retrouvailles du peuple allemand sonnaient la fin de la guerre froide et le début d’une période de grande liberté en Europe.
C’est cette liberté que nous défendons toujours avec l’Europe, et que nous fêtons 20 ans après.


Le tollé sur la date exacte de la présence de Sarkozy à Berlin a fait le tour du monde.
Une bonne nouvelles alors, messieurs les hommes politiques, vos profils facebook sont lus. Mais attention, faut pas avoir des trous de mémoire!
Allez, j'ai sommeil, je vais au lit.

Publié dans Délires

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article