Et pourtant, lui seul peut encore nous tirer de là.

Publié le par Gerry

http://www.adjete.com/photo/1928463-2649047.jpg

Il peut faire faire baisser la grogne sociale. En s'adressant à la population, directement. En nous disant ce qu'il fait pour nous assister, en nous exprimant sa compassion.

Il peut, parce que le niveau de vie est réellement faible, faire l'économie d'une hausse de carburant, mais faire supprimer une ou deux des multiples taxes sur les produits pétroliers, en attendant une juste application des prix. Parce que nous sommes sinistrés, et que la vie est devenue difficile, il peut, par amour, faire ce choix.

Il peut nous redonner confiance, en prêchant le goût du travail et de la responsabilité. En faisant chatier tous ces criminels économiques, qui dévalisent les entreprises nationales (SOTOCO, OTP, FER, ...) En traquant les fonds déposés par ces messieurs dans les banques étrangères, comme l'a si bien fait le Mali et le Nigéria, en luttant ouvertement contre la corruption, de réelles valeurs (travail, gout du risque...) s'implémenteront chez les jeunes.

Il peut nous réconcilier, en faisant donner suite aux plaintes posées par les associations de défenses de droit de l'homme suite aux violences ayant suivi les élections de 2005, et autres actes étant restés impunis. Les coupables sont dans tous les camps. Juger, et pardonner, lui seul peut lancer l'initiative.

Il peut nous instaurer l'Etat de droit. Nos juges aujourd'hui, se sentent encore obligés d'aller aux ordres. Lui seul peut rapeler à nos magistrats leur serment d'indépendance, en insistant sur la nécéssité de la séparation du pouvoir. Lui seul peut rappeler aux juges qu'aucun détenu ne saurait rester dans une prison sans un procès. Notre rayonnement international est à ce prix.

Lui seul peut ramener les investisseurs étrangers. En, comme il a été dit plus haut, en rappelant la justice à l'ordre, et en construisant des infrastructures. Si lui il pousse un coup de colère sur le prix et l'offre internet pratiqué par togotélécom, ça changera, et les touristes, et les sociétés étrangères, auront plaisir à venir au Togo. S'il tape sur la table sur la négligence qui entoure les travaux publiques, en faisant tomber quelque têtes, demain, nous en aurons, des routes. Et les entrepreneurs, viendront.

Lui seul peut faire de la décentralisation une réalité. La décentralisation ramènera et la prospérité, et la démocratie dans le pays, car les gens apprendront à récolter directement le produit de leur cotisation (contribuable). La décentralisation instaurera l'apprentissage de la démocratie à la base, autant au conseil municipal qu'à celui général ou régional.

Lui seul peut rappelé des parlementaire au travail. Que nos députés représentent le citoyen, qu'il interroge le gouvernement sur son action. Lui, en intervenant au parlement, peur rétablir cet équilibre. Les Togolais sont un peuple intelligent, il suffit de lancer la locomotive.

Lui seul peut faire communier les Togolais du monde entier, en restituant le vote des togolais de l'étranger. La diaspora contribue à hauteur de 10% au PIB du pays, en donnant à cette diaspora le plein usage de sa citoyenneté, nous pourrons nous appuyer à hauteur de 25% sur leur participation.

Et pour finir, parce que je tombe de sommeil, lui seul peut dénouer le contentieux politique. Parce que l'APG n'a pas besoin de plusieurs acteurs pour être appliqué, parce que c'est un accord basé sur le bon sens, lui seul peut, sans attendre d'autres partenaires mais en écoutant son patriotisme, son pragmatisme, et son sens d'homme d'Etat, faire limiter les mandats, changer le mode de scrutin, lancer le recensement général, réalisé le découpage électoral, modifier le code électoral, et nous faire bénéficier enfin, de scrutins à la ghanéenne.

Lui seul, en ce moment, peut encore sortir le Togo de l'abime dans lequel il s'enfonce.

Et lui, c'est, qui? le Président de la République? Non, tu as tout faux. Dieu! mon frère. Seul Dieu peut nous tirer de là, pardi! Sans blague, qu'est-ce que tu vas imaginer, toi?

Publié dans Inspirations

Commenter cet article