Législatives au Togo

Publié le par Taméra

Enfin, de quoi être fiers des notres, des miens.
Dans la journée, je rencontre des hordes survoltées de  "campagnards" arborant des T-chirt de différentes couleurs sur les routes de mon petit bled.  C'est à celui qui fera le plus grand  boucan.
Les camions, aux couleurs des candidats, mettent même leur sirène à la fête.  Il y a une telle pagaille.
Les  plus heureux de  tout ce déployement de moyens, ce sont bien entendu les zémidjan, entendez  les moto taxi. 
Les candidats, pour donner du volume à leur caravane, les sollicitent régulièrement. Il leur est demandé, en debut de matinée, de passer dans une station d'essence remplir les reservoir de leur moto d'une certaine quantité de carburant. A la fin de la journée, il perçoivent ensuite une certaine somme pour leur participation. Alors, qu'est-ce que vous vous imaginez qu'ils font, ces gars là? 
Ils font le tour des candidats. 5 litres par ici,  10 litres par là.   A la fin de la journée, ils en ont suffisammment mis de coté pour tenir la semaine. Et  le candidat chez qui la nuit les surprend, ils perçoivent leur perdiemes là.
Astucieux, non?
Mais le climat est bon enfant. Je trouve  ça  magnifique.
C'est  beau de voir les siens heureux...enfin.

Publié dans Actualité africaine

Commenter cet article

Moa 04/10/2007 20:05

Hello Tamera  ;-)Ta dernière phrase résume tout, c'est merveilleux de voir les siens heureux.Bonne soirée à tous et toutes et à toâ.@ bientôt, byeeeeee...