à toa qui passe parfois sur ce blog

Publié le par Taméra

gif-afrique-006.gifJe suis vraiment confus pour ce passage à vide. 
Non, ce n'était pas un manque d'inspiration. Seulement que  je me connecte  au bureau et ce n'est pas le lieu indiqué pour  rediger son blog. Donc, lorsqu'il y a du boulot, comme ces derniers temps, c'est  la m. pour le blog.
En vrac comme cela me vient à l'esprit. Je vais être intronisé  - je n'aime pas le mot - au club rotary de ma ville demain.  Je me demande toujours pourquoi  je fais ça. Tiens, je connais la réponse. D'abord pour faire plaisir  à ma femme,  qui a le don de me faire faire des choses sans donner l'impression de me forcer la main,  ensuite parceque j'ai découvert que c'était un  surper  canal pour faire venir des fond s des pays riches pour des petits projets de développement en Afrique. J'adhère.
Donc, demain, intronisation. Je ne sais pas encore ce que je vais me mettre. Certainement un costume trois pièces. On se fait plaisir.  A savoir si  le RI est une secte comme certains ont tendance à me  le soutenir, il faut avouer que je m'en tape un peu. Ce n'est pas demain le jour où on me verra verser dans ces conneries.
J'ai eu un contrat pour mon bouquin. Il s'agit de la société des écrivains. Des  personnes bien particulière. J'ai envoyé mon manuscrit  il y'a  à peine  deux semaines, que déja ils me proposent  un contrat de 3600euros  à payer par votre serviteur. Je leur réponds que ce n'est pas demain la veille du jour  où je paierai pour  me faire publier,  ils m'offrent illico  un autre contrat d'édition  cette fois -ci pour 297 euros.  En  réalité il s se contentent de m'evoyer les contrat en fichier joint.  Et comme je n'ai pas le sous, ça tombe bien.
Les moustiques me bouffent dans mon bureau.  Du coup, je pense à  Dassin et  à  un bassin d'eau pure. allez-y comprendre quelque chose.
Ma femme est partie vadrouiller en France, enfin, en Europe.  C'est drole. En temps ordinaire, nous vivons en célibat géographique, elle ne me  manque pas autant que depuis qu'elle  est éloignée. Cela doit  être une affaire de magnétisme.
J'aimerais bien retrouver cette  inspiration qui me faisait écrire les poemes. c'est bien , les poèmes. Tu écris des choses dont tout le monde se fout, et toi, tu en es content.
Il faut que je recommence à bloguer.

Publié dans Inspirations

Commenter cet article

josyane-catherine 19/08/2007 19:57

par hasard je viens de tomber sur vos pages....enfin le hasard s'appelle afrique ...je vais prendre le temps d'abandonner mon propre blog pour lire le votre .moi aussi j'adore votre manière d'ecrire .le livre est il dans la meme veine? amicalement 

Mimi 25/07/2007 02:28

oui s'il te plait, continue à bloguer, j'adore ton humour ! Je reviendrais lire tes récits.