Coopération, coopération

Publié le par Taméra

Toute la journée, je n'ai pas cessé de ressassé ce mot: coopération, coopération. Puis je suis tombé sur cette vidéo. Des jeunes gens, blancs, européens, qui viennent installer des latrines dans un village. Je me souviens du coup d'un de mes camarades de classe, qui me disait, en terminale, qu'un trou ne pouvait regarder un autre, pour justifier son refus d'aller dans les latrines publiques. Oui, je sais que c'est pas très drôle, mais il y a des croyances étonnantes.
Voila donc de jeunes gens qui viennent aider l'Afrique. Ces gars là ont des idéaux, je les respecte et je les admire. Je sais aussi, hélas, que dès qu'ils vont partir du bled, les gens du village vont se remettre tranquillement à poser des mines dans les champs. Question de mentalités.
Je peine à penser à tout ça. Mais ce qu'il faut à l'Afrique, c'est une révolution de mentalités.
"Pour lire la vidéo avec une connexion lente comme la mienne, cliquer sur pause et attendre cinq minutes pour le chargement. Merci."

Publié dans Actualité africaine

Commenter cet article

AMECAA 28/09/2007 01:40

Salut à toi Taméra, Je suis tombé par hasard sur ton article en regardant comment le nom de l'asso AMECAA que je représente était référencé sur google.Je te rassure sur l'utilisation des latrines de Tové-Dzigbé (à 4km au sud de Kpalimé en allant vers Lomé): elles sont bien utilisées (suffit de sentir l'odeur) et elles ont été construite par les villageois et à leur demande. Les expatriés sont juste venus filer un coup de main une semaine.  Voila   A +  Hadrien